Epargne : comment placer son argent ?

Gagner de l’argent et après ? Beaucoup de gens cherchent à placer leur argent pour en tirer profit quelques années plus tard, mais ne savent pas quel type de placement choisir. Voici 3 types d’épargne les plus sollicités en ce moment.

L’assurance-vie

L’assurance-vie fait partie des placements les plus privilégiés, et plus particulièrement par les français. Le fait est que ce type de placement permet de bien rémunérer son épargne tout en ayant des avantages sur le plan fiscal. L’imposition de l’AV est dégressive, et est encore plus avantageuse en cas de rachat. Dans ce dernier cas, si les intérêts et les plus-values sont taxés, le capital que vous avez investi quant à lui est exempt de taxe. Des professionnels comme chez Assurance Banque Épargne Info Service vous orientera mieux dans le cas d’un rachat de contrat d’assurance.

Un contrat d’assurance-vie peut proposer deux types de support : un fond en euros dont la gestion est confiée à la compagnie d’assurance, et des unités de compte qui permettent de diversifier son investissement. Pour le fond en euros, le principal avantage est que votre capital investi est garanti quoiqu’il arrive. Et en plus, ce support permet un rendement meilleur par rapport aux autres placements, comme les livrets bancaires par exemple. Quant aux unités de compte que l’on peut également appeler fonds d’action, elles servent surtout à dynamiser votre épargne en investissant dans divers domaines (devises, actions, obligations, immobilier…).

L’épargne retraite

Lancé en octobre 2019 via la Loi Pacte, le Plan d’Épargne Retraite ou PER prend la place des anciens dispositifs dont le Perco, le contrat Madeleine et le Perp. Le nouveau produit de retraite est plus avantageux que ses prédécesseurs sachant qu’il permet la gestion de plusieurs actifs par l’intermédiaire d’un même établissement de placement. Le PER a été créé afin de permettre à toute personne salariée ou non d’épargner son argent et de pouvoir goûter à un complément de revenu plus tard, une fois à la retraite. L’épargne se fait de manière régulière sur des supports choisis par l’épargnant, à condition que ces supports soient éligibles au contrat du PER.

L’inconvénient avec le PER est que l’épargne en question sera bloquée jusqu’au jour de la retraite de l’épargnant. Il existe toutefois certains cas qui permettent un déblocage anticipé, comme l’invalidité, le décès du conjoint, ou le surendettement.

Le plan d’épargne actions

Connu sous le sigle PEA, le plan d’épargne actions fait aussi partie des meilleures options pour placer son argent puisqu’il présente également un grand avantage fiscal. En effet, l’épargnant n’aura plus à payer d’impôts par rapport à ses gains cinq ans après le lancement de son PEA. Avec ce dernier, l’épargne est donc accessible une fois les cinq ans passés, contrairement au PER qui oblige l’épargnant à attendre la retraite.

Quel investissement sans risque privilégier ?
Epargne : comment préparer sereinement sa retraite ?