Epargne : comment préparer sereinement sa retraite ?

Pour profiter pleinement de votre période de retraite, et afin de compléter les pensions qui seront versées par l’État, vous souhaitez vous construire une épargne. Quelles sont dans ce cas les solutions qui s’offrent à vous ?

Le Plan d’Epargne Retraite Populaire ou PERP

Il s’agit d’un contrat d’assurance individuel. Vous pouvez alimenter librement votre compte en y effectuant des versements à tout moment. Une fois à la retraite, le capital que vous avez accumulé vous sera reversé sous forme de rente. Cette solution d’épargne présente différents avantages au souscripteur désirant préparer sa retraite. D’abord, les versements effectués sont déductibles des revenus imposables. Par ailleurs, il n’y a aucun plafond pour le dépôt. En revanche, avant d’opter pour ce contrat, il faut comprendre que le capital restera bloqué jusqu’à l’âge de départ en retraite. Il s’agit donc d’une épargne de très longue durée. En cas de décès pendant la constitution de votre épargne, la rente sera reversée au bénéficiaire que vous avez désigné dans le contrat. Pour voir toutes les solutions d’épargne existantes, cliquez ici.

Le contrat d’assurance-vie

L’assurance vie répond aussi à un objectif de préparation de retraite. Par ailleurs, cette solution d’épargne n’est intéressante que sur le long terme. Vous bénéficierez d’une fiscalité très avantageuse au bout de 8 ans de souscription.

Pour constituer votre capital retraite, vous pouvez effectuer des versements programmés, des versements libres ou encore un seul versement de départ. Vous pouvez aussi répartir votre argent sur différents supports. L’assurance vie est, en effet, composée d’un fonds sécurisé et d’un fonds explosé aux fluctuations du marché (actions, obligations, etc.). Ce dernier offre un rendement plus élevé, mais est risqué. Vous pouvez aussi répartir votre argent entre ces deux fonds si vous le souhaitez.

L’investissement immobilier

Une autre solution d’épargne efficace est d’investir dans l’immobilier locatif en effectuant un emprunt. Les loyers perçus vous permettront de rembourser les mensualités de votre crédit. Contrairement aux deux solutions précédentes, l’investissement immobilier limite votre effort d’épargne à effectuer mensuellement. Après le remboursement intégral de votre emprunt, vous devenez propriétaire d’un bien et les loyers encaissés complèteront votre pension de retraite. La tâche la plus difficile sera d’obtenir l’accord d’un banquier pour financer votre projet. Dans la plupart de cas, vous devez avoir un apport en capital pour avoir la chance de voir votre demande acceptée.

La SCPI ou pierre papier est une solution plus accessible financièrement. Cela consiste à acheter des parts auprès d’une SCPI et d’être rémunéré en fonction de celles-ci. La SCPI achète et gère un parc immobilier professionnel mis en location. Pour l’achat de nouveaux immeubles, elle vend des parts aux particuliers souhaitant faire fructifier leur épargne. Les détenteurs de parts reçoivent donc une partie des loyers perçus par la SCPI.

Quel investissement sans risque privilégier ?
Epargne : comment placer son argent ?