Quel est le rôle du conseiller en investissement ?

Le conseiller financier ou conseiller en investissement est un expert dans le domaine de la finance personnelle afin d’avoir un apport d’aide pour ses clients pour choisir le produit financier correspondant à leurs besoins. Généralement, il exerce dans les établissements financiers, les entreprises de patrimoine et les banques, mais peut également exercer en tant qu’indépendant sans être lié à une institution financière.

Qu’est-ce qu’un conseiller en investissement

Le rôle du conseiller en investissement dépend des besoins de sa clientèle, mais il intervient généralement dès l’analyse de la situation pécuniaire de son client afin de réaliser un bilan de la structure patrimoniale de ce dernier, pour déterminer les besoins spécifiques financiers et de ses objectifs sur le court et long terme pour pouvoir ensuite effectuer une recommandation sur le plan de retraite, les fonds d’investissement, les polices d’assurance.

Selon le besoin de son client, le conseiller est conduit à le diriger vers un avocat, gérant de portefeuille ou notaire pour pouvoir procéder à la vérification des documents de placement ainsi que les justificatifs de rentabilité des produits financiers contractés.

Lorsqu’un conseiller en investissement exerce dans les institutions financières ou les banques, il est toujours soumis aux autorités de surveillance locale tandis que les conseillers indépendants sont soumis à la supervision d’un organisme en charge de la réglementation de l’industrie des services financiers du pays où il exerce.

Les obligations d’un conseiller en investissement

Obligatoirement, le conseiller en investissement se doit de présenter et d’expliquer l’organisation de sa prestation de conseil à son client. À noter qu’en aucun cas, il ne peut conseiller sur l’investissement financier, mais peut délivrer des documents sur les modalités d’exécution, les informations de prestation-conseil réunies dans une lettre de mission.

Une fois que le conseiller en investissement délivre des conseils, il remettra à son client une déclaration d’adéquation dans laquelle il précise la manière dont ses conseils répondent aux besoins du client.

Faire appel à un conseiller en investissement

Avant de faire appel à un conseiller en investissement, il est important de se renseigner sur ce dernier :

– s’il est enregistré sur l’ORIAS où on pourra trouver son numéro d’immatriculation, mais également des informations sur son identité et son statut.

– Contacter l’AMF Epargne Info Service afin d’être sûr que le conseiller a les statuts légaux pour pouvoir conseiller.

A savoir que si un conseiller en investissement promet un grand rendement, cela est significatif d’une perte pour le client concerné.

Avant de pouvoir délivrer des conseils, le conseiller en investissement devra demander tout les documents concernant la situation financière et l’expérience en investissement de son client avec sa tolérance à subir une perte et au risque. Faire appel à un conseiller en investissement indépendant est bénéfique, car il n’est aucunement lié à un établissement financier, d’assurance ou une banque et pourra de ce fait donner des préconisations dans l’intérêt principal du client. Il bâtit alors une stratégie en fonction des demandes spécifiques du client.

Epargne : comment préparer sereinement sa retraite ?
Investir dans le vin, un bon plan ?